Dématérialisation des factures – Les intérêts pour l’Etat, prestataires et consommateurs

Les intérêts de la dématérialisation des factures

Pour l’État

L’inspection d’entreprise est une procédure qui peut prendre de longues heures, car il faut vérifier le papier de l’acheteur et l’exemplaire du fournisseur pour tracer les fraudes commises. Depuis que les grandes entreprises ont opté pour la dématérialisation des factures, ce travail fastidieux est effectué en 20 minutes en moyenne. Par exemple, pour vérifier la conformité des données inscrites dans les factures, l’inspecteur des impôts doit tout simplement se connecter pour voir si elles sont identiques et légales.
En outre, depuis le 1er janvier 2012, la loi statue que les services de l’État devront être en mesure de réceptionner les factures électroniques. Un portail pour les fournisseurs (permettant de saisir une facture et de suivre son traitement, depuis la prise en charge de la facture jusqu’à sa mise en paiement) a été mis en ligne pour y parvenir. Ce nouveau système d’information représente tout d’abord une meilleure gestion des flux de factures pour l’État, mais également des économies de papier considérables.

Pour les sociétés de dématérialisation

La dématérialisation favorise l’émergence des nouvelles entreprises. Étant donné qu’il est encore trop coûteux pour une entreprise de se procurer son propre système de dématérialisation de factures, une large variété de prestataires proposant des services et/ou des solutions logicielles se positionne face à la hausse de la demande dans ce nouveau secteur d’activité. Ainsi, on constate le recours à une meute de solutions d’automatisation intégrale ou partielle de la chaîne « achat-facture-paiement » à travers la multiplicité des interlocuteurs et de la présence de chantiers de dématérialisation entrepris en silo.

Pour le consommateur

Dans le cadre d’un échange commercial entre une entreprise et un particulier, il est possible que la facture par Internet soit une source d’inconvénients.

Exemple : « UFC-Que choisir » estime que le client ne tire aucun avantage financier de la dématérialisation des factures. Pire, celle-ci risque de le rendre moins vigilant sur ses dépenses.

En outre, certains consommateurs se plaignent de se retrouver en facture électronique contre leur gré et de ne pas pouvoir revenir à la facture papier. En effet, et pour la Direction de la consommation et des fraudes, la délivrance de la facture sur support papier est officiellement gratuite pour le consommateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *